Cours de salsa à Perpignan 66
 
prev next

Rumba guaguanco à Perpignan

août 22nd, 2018 Culture Cubaine, salsa perpignan

HISTOIRE DE LA RUMBA:
Les Cubains ont créer beaucoup de styles de musiques et de danses différentes.
La Salsa regroupe toutes ces danses, c’est pourquoi elle est aussi riche.
La culture musicale Cubaine et la Salsa ce sont développées grâce à deux sources: les danses de salon européennes
et les danses de la terre, issues de l’Afrique.
Afro cubain: La danse Afro Cubaine contient trois cycles:
Le cycle Yoruba, le cycle Rumba et le cycle Congo. Chaque cycle regroupe un nombre de danses différentes.
Le cycle Rumba est un mélange d’influences espagnoles et Africaines très marquée par les percussions et les chants .
Il existe trois formes de Rumba: Yambu, Guaguanco et Columbia.
La columbia: La plus ancienne serait issue de Matanzas. Les paroles relatent surtout le travail (café, canne à sucre..).
C’est une danse d’hommes au rythme rapide, les percussions répondent à ses pas de danses, chacun à son tour
montre son habileté, puis un autre essaiera de le surpasser. L’homme s’en sert dans le Guaguanco ainsi que dans
certaines Salsa.
Le Yambú: La musique, qui est assez lente, démarre par une longue introduction que l’on appelle «Diana» où soliste
et chœur alternent. Pour la danse, le garçon imite un homme âgé souffrant de rhumatisme, il s’appuie sur sa partenaire
qui elle, coquette, sensuelle et élégante mime le soutient qu’elle lui apporte et est mise en valeur. Elle n’est pas utilisée
en Salsa.
Le Guaguancó: C’est la plus populaire, elle est fréquemment dansée dans les Salsas à rythmique Rumba, elle est
dérivée du Yambú et issue de La Havane.
Les paroles traitent de la vie quotidienne.
Au son des percussions Guaguanco, c’est un jeu théâtral entre le danseur qui essai de « vacciner » la danseuse, et la
danseuse qui aguiche le danseur mais cherche à éviter ses attaques tout au long de la danse. IL vaccine en se servant
d’un foulard ou de toutes les parties de son corps (voir you tube et taper Rumba guaguanco ou Rumba Cubaine), il peut
utiliser tous les mouvements d’Afro-Cubains et Columbia, elle utilise aussi les mouvements Afro-Cubains sauf
Columbia.
Même si les Rumbas sont dansées par un homme et une femme, le couple danse souvent éloigné.
Pour les Salsas Rumba, c’est la musique qui va décider, on danse les figures le corps à corps mais dès que l’on entend
les break Rumba on se lâche et on danse rumba…
Le cycle Yoruba: Les danses du cycle Yoruba sont les danses des Orishas. Ils sont les dieux de la réligion « Santeria »,
issue d’une grande ethnie d’Afrique. Chaque Orisha a ses propres danses et gestuelles, attributs et couleurs, montrant
l’histoire et le caractère de l’Orisha. Ces danses demandent beaucoup de coordination du danseur et d’expression
corporelle, avec du travail précis de chaque partie du corps.
On peut utiliser également dans la Salsa des mouvements Orishas quand la musique s’y prête.
Le cycle Congo : Ce cycle comprends trois danses différentes très Africanisées également : le Palo souvent dansé en
animation ou en stage de salsa, le Yuka et le Makuta moins utilisé en Salsa. Ces danses sont issues des rituels qui
sont toujours pratiqués et qui se dansent rapidement.
Histoire
La Rumba est née dans les milieux Afro-Cubains à La Havane et à Matanza environ milieux des années 1800.
Le mot Rumba est dérivé de l’espagnol Rumbo, (en route) et ce sont les fêtes nocturnes où l’on se retrouve pour
chanter et danser, le plus souvent dans les cours d’immeubles (les «solares»).
La rumba est une musique de chants accompagnés par les percussions. Cela commence doucement et s’accélère
jusqu’à la fin de la chanson, c’est pourquoi les Salsas à rythmique de Rumba s’accélèrent aussi.
Les tiroirs des armoires (cajones) ou les cageots de morue ou encore des cuillères en bois (cucharas), étaient utilisés
pour faire la musique et des congas.
Groupes actuels de Rumba Cubaine :
Los Papines
Clave y Guaguanco
Los Munequitos de Matanza

 

Cours et stages de salsa cubaine - bachata - reggaeton - rumba guaguanco 66

L'association salsalunya a pour but de développer à Perpignan et dans les Pyrénées Orientales les danses et musiques cubaines.

Pour se faire l'association a mis en place des cours de salsa à Perpignan, Elne, Ille sur Têt, Prades, St Laurent de la Salanque, Thuir, St Estève, Vinça, Ceret se déplaçant de ville en ville afin de partager la passion des danses latines.

 
Supported by Dining made easy and Best tutorials