Cours de salsa à Perpignan 66
 
prev next

cours de salsa Perpignan 66

Les questions que l’on me pose souvent quand on vient à un cours de salsa:

Doit­-on venir obligatoirement à deux à Perpignan ou à Vinça?

C’est mieux mais pas obligatoire vous pouvez venir seul, d’autres personnes viennent seule, les

cours de salsa se pratiquent en cercle (rueda de casino à Cuba) en changeant de partenaire après

une passe salsa de manière à ce que tout le monde pratique les figures avec différents danseurs.

Doit­-on mettre des chaussures spéciales?

Si on a des chaussures de danse oui, sinon des chaussures conforts qui glisse un peu mais pas trop,

pour les filles un petit talon est recommandé. ( pour les cours de salsa de corneilla pas de talons ou

talons très plats pour ne pas abimer le revêtement de sol ).

Combien de temps faut-­il pour apprendre à danser la salsa?

Cela dépend de ce que vous recherchez, on peu avoir rapidement quelques figures de salsa et

s’amuser, mais un bon danseur se forme au fil des ans avec des cours réguliers, des stages et une

pratique tout aussi régulière en soirées salsa ou entre amis, afin d’acquerir automatisme et aisance.

Tout dépend du but que vous vous êtes fixé.

La finalité est de maîtriser la technique et le style du niveau de danse que l’on souhaite acquérir, et

savoir prendre un peu de liberté afin de permettre à chacun de s’exprimer.

Mes meilleurs danseurs à Perpignan sont ceux qui ont dansé le plus souvent possible en soirées

salsa mais c’est aussi valable pour toutes les autres danses, son, rumba, afro­cubain, bachata,

reggaeton, kizomba…

Suis-­je trop jeune ou trop vieux pour apprendre la salsa?

La salsa s’apprend à tout âge pour peu que l’on ai la pêche et surtout l’envie de danser en se faisant

plaisir!

Qu’est ce qu’un bon danseur? Danseuse?

Un bon danseur(euse) connait la musique, sans musique la danse n’existerait pas.

Un bon danseur exécute les figures et les variations en accord avec le rythme de la musique sur

laquelle il danse, salsa, son, rumba, mambo, afro­cubain, bachata… Il connait les différentes

phrases musicales.

Il va amener sa partenaire sur des figures salsa plus ou moins complexes avec un guidage agréable

en s’adaptant à son niveau sans vouloir en faire trop: On s’amuse avant tout à deux.

Il ne va pas faire que des figures et va s’adapter à la musique en profitant de ses breaks pour varier

les plaisirs: impros, position fermé, on bouge à deux, etc…

D’après les filles que j’ai en cours à Perpignan et en général sur les autres villes, Vinça, Corneilla,

Elne, Prades… Elles préfèrent un danseur qui les emmène dans la musique avec le sens du rythme,

à un virtuose de la figure ou sans rythme…

A noter que le travail du danseur ne ressemble en rien à celui de la danseuse. Il doit proposer des

enchaînements, guider, gérer l’espace disponible… Alors mesdames soyez patiente!

Une bonne danseuse a développé sa connexion et sa sensibilité au guidage, peu importe le

cavalier. Elle sait le suivre sans forcément connaître les figures de salsa ou de bachata à l’avance et

s’adapte également à son niveau. Elle connait également les musiques latines et ses phrases

musicales.

Elle aura les bras souples et relâchés tout en restant connecté avec les mains du partenaire de

manière à pouvoir exécuter des passes salsa complexes sans difficulté.

Elle a des impros salsa, son, rumba, mambo… et du style pour jouer avec la musique et son

cavalier surtout quand il y a des lâchés.

Comment fait­-on pour partir sur la musique?

Il faut habituer l’oreille aux différents rythmes en écoutant le plus souvent possible les musiques

salsa, bachata, reggaeton sur lesquelles on veut danser.

Détailler chaque instrument dans les musiques est un bon exercice pour développer son oreille au

différentes salsa et rythmes latinos.

Ensuite, pour chaque titre, s’entrainer à reconnaître la « phrase musicale » qui est, en quelque

sorte, l’ossature de la chanson.

Faut­-il obligatoirement compter pour apprendre à danser?

Oui, surtout au début de l’apprentissage, pour permettre de fixer le rythme de chaque danse, la

salsa est une musique riche et donc plus difficile à saisir.

La bachata, le reggaeton, la kizomba, sont plus facile.

Ensuite on essaye de chanter la phrase musicale pour ne pas rester trop carré et se lâcher plus

facilement dans la musique.

Mon cavalier ne me guide pas lorsqu’on danse ensemble, quoi faire?

Il faut patienter, car bien souvent il en est tout aussi dépité. En effet, l’homme et la femme

n’appréhendent pas la danse de la même manière.

En général la femme est plus sensible au rythme et plus relâchée dans sa façon d’accepter la danse.

L’homme par contre, découvre beaucoup de concepts qu’il doit apprendre et maîtriser.

Il faut lui laisser le temps de s’habituer aux mouvements et rythmes latinos afin qu’il développe sa

capacité à apprécier et guider sa cavalière.

Est­-ce le nombre de passes qui font le bon danseur?

Un bon danseur exécute les figures salsa et les impros en accord avec le rythme de la musique sur

laquelle il danse, d’ailleurs, si on se réfère aux propos des danseuses, elles préfèrent à coup sûr un

danseur sobre qui a le sens du rythme à un virtuose sans rythme aucun.

Comment doit­-on se comporter sur une piste de danse?

Comme dans la vie en société, les règles de politesse et du savoir-vivre doivent guider le

comportement des danseurs. La courtoisie est donc de rigueur.

Pour exemple, on ne refuse pas une invitation à danser et on doit danser sans empêcher les autres

de faire de même, en évitant de les bousculer.

On s’adapte à ses partenaires, on ne les plante pas au milieu de la piste s’il ne suive pas ou n’ont pas

le même niveau que nous (c’est rare mais je l’ai déjà vu), il ne faut pas oublier que l’on à tous

débuté un jour ou l’autre, et tous passé par la case uno, dos, très…

Voilà, si vous suivez tous ces conseils vous deviendrez des salseros dans l’âme avec un vrai bon

esprit de fiesta et de bon humeur, tout en prenant s’amusant.

Alors à bientôt sur les pistes des Pyrénées Orientales!!!

 

Cours et stages de salsa cubaine - bachata - reggaeton - rumba guaguanco 66

L'association salsalunya a pour but de développer à Perpignan et dans les Pyrénées Orientales les danses et musiques cubaines.

Pour se faire l'association a mis en place des cours de salsa à Perpignan, Elne, Ille sur Têt, Prades, St Laurent de la Salanque, Thuir, St Estève, Vinça, Ceret se déplaçant de ville en ville afin de partager la passion des danses latines.

 
Supported by Dining made easy and Best tutorials